samedi 12 mars 2016

Là où tombent les anges, Charlotte BOUSQUET



Quatrième de couverture : 

Solange, dix-sept ans, court les bals parisiens en compagnie de Clémence et Lili. Naïve, la tête pleine de rêve, elle se laisse séduire par Robert Maximilien et accepte de l’épouser. Mais son prince est un tyran jaloux, qui ne la sort que pour l’exhiber lors de dîners mondains. Coincée entre Robert et Emma, sa vieille tante aigrie, Solange étouffe à petit feu. Heureusement Lili la délurée et la douce Clémence sont là pour la soutenir. Quand la Première Guerre mondiale éclate, Robert est envoyé sur le front. C’est l’occasion pour Solange de s’affranchir de la domination de son mari et de commencer enfin à vivre, dans une ville où les femmes s’organisent peu à peu sans les hommes...

400 pages, Éditions Gulf Stream, Collection « Électrogène », septembre 2015



Ce que j’ai pensé de cette lecture :

Dans Là où tombent les anges, Charlotte Bousquet ouvre son récit au début du XXe siècle, peu avant le commencement de la Première Guerre mondiale, en France. Solange quitte son foyer, où son père la malmène physiquement, et part pour Paris. Elle y retrouve Lili, son amie d’enfance. Pour être sûre de rester à l’abri du besoin, elle accepte d’épouser Robert, un homme aisé financièrement, mais qu’elle n’aime pas vraiment. Celui-ci va peu à peu l’éloigner de ses proches, qu’il n’apprécie guère, puis l’obliger à rester cloîtrée chez eux et s’occuper de sa vieille tante, Emma, qui vit avec eux. Lili, quant à elle, profite de la vie et est beaucoup plus frivole. Clémence, qui a travaillé en tant que petite main avec Solange, est très fleur bleue. Mais la guerre éclate, et les hommes sont envoyés au front pour se battre et défendre la France contre l’ennemi.

Cet ouvrage est très complet de par sa structure. En effet, nous sommes en présence d’un roman, mais pas seulement, puisque nous prenons aussi connaissance du carnet intime de Solange, d’échanges épistolaires entre les différents protagonistes et dans diverses configurations, ainsi que d’extraits de journaux. Il y est bien sûr question des combats entre les armées française et allemande, mais très peu finalement, puisque l’on s’intéresse surtout au sort des femmes, qui ne peuvent plus rester chez elle à s’occuper des enfants, mais qui doivent travailler à l’usine pour de maigres salaires. Et j’ai été très touchée les portraits de ces femmes qui nous sont proposés et leurs différentes conditions de vie.

Il est tout d’abord question de Solange, personnage principal qui ne semble pas destiné à connaître le bonheur en amour. Après avoir été une enfant battue, elle se retrouve enfermée à s’occuper d’une vieille tante, alors que Robert lui promettait monts et merveilles. De plus, il devient de plus en plus possessif et finit par la traiter comme un objet qui doit répondre à ses moindres désirs et lui donner une descendance. Lili profite de la vie, voyage, et s’engage à sa façon pour aider les hommes au front. Clémence, quant à elle, attend des nouvelles de Pierre, son époux dont elle est enceinte. On ressent qu’un amour très fort et fusionnel lie ces deux protagonistes, et ils m’ont beaucoup émue. Enfin, il y a tante Emma, un personnage absolument détestable, mais que l’on apprend peu à peu à apprécier en découvrant son histoire.

Là où tombent les anges est donc un livre très bien construit qui s’intéresse à la condition et au quotidien des femmes pendant la Première Guerre mondiale. Charlotte Bousquet s’attache à quelques personnages que l’on apprécie, bien qu’elles soient différentes, mais qui sont surtout très complémentaires, puisque l’on va côtoyer aussi bien des membres de la bourgeoisie que des travailleuses à l’usine. Le tout est servi par une narration très originale et une plume absolument magnifique. Un ouvrage à lire !


12 commentaires:

  1. Coucou a toi. Super chronique qui donne vraiment envie dz lire se livre. Il est dans ma pal faut vraiment que je mi colle. Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. Je te conseille de le sortir vite de ta PAL, il est super. A bientôt !

      Supprimer
  2. Charlotte Bousquet a une très belle plume. Je ne connais pas ce roman mais j'aime beaucoup ce qu'elle fait en général.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux que je te le prête ? Si oui c'est avec plaisir.

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup cette romancière, il faudrait que je lise celui-ci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi c'est le premier livre que je lis de cet auteur, mais je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin :)

      Supprimer
  4. J'adore cette auteure ❤ tu me donnes très envie de lire ce roman! :D

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connais pas mais le titre me plait et m'attire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh chouette, j'espère que tu vas sauter le pas :)

      Supprimer
  6. Il a l'air très bien ce livre.Pourquoi pas?

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire :-)